Répondre à : Tiny house, une solution pour l’étalement urbain?

Forum de HabitatLeger.be Débats, partages d’infos Les lieux pour habiter léger Tiny house, une solution pour l’étalement urbain? Répondre à : Tiny house, une solution pour l’étalement urbain?

#203
Ben
Participant

Bonjour Florent,

La question est intéressante. Je penses (membre du collectif Halé, concerné de près par la question de l’habitat léger depuis 1979, habitant en roulotte) qu’il faut d’abord se poser la question de l’étalement urbain en général. Quelles sont ses causes. Pas seulement, les causes récentes, mais anciennes. L’habitat léger ne peux être une réponse à l’étalement urbain que – me semble-t-il dans un second temps, après avoir analysé et pris en compte  les causes de l’étalement urbain lui-même.

Un début de réponse, générale, mais essentielle, doit concerner les facteurs démographiques. Ceux-ci sont liés à des « principes » de développement économique (croissance, type d’économie). mais aussi à des postulats vitaux.

Les prescriptions urbanistiques (un exemples : le rôle de la maison dont les fonctions augmentent a fil des siècles, la taille des maisons augmentent).

Ensuite il y a des usages et meurs sociétaux.ales : la répartition inégalitaire des surfaces bâties en fonction des clivages sociaux économiques. Des corons ouvriers (petites maisons – 20m2, collées les unes aux autres ), les maisons pavionnaires 4 façades. Les quartiers résidentiels 4 façades avec vastes villa, dans de vastes propriété, arborées ou non. (Un belge bourgeois de Bruxelles, posséda dans la deuxième moitié du 19ème siècle, dans la périphérie de Bruxelles, un domaine d’environ 600 hectares. Il doit rester aujourd’hui quelles centaines d’hectares : le domaine royal d’argenteuil)  Les clivages sociaux jouent sur l’étalement urbain. Les règles de densité urbanistique jouent elles aussi un rôle sur l’étalement urbain…

Ensuite, il me semble qu’une autre question sous-jacente se pose : quid de l’artificialisation des sols ? Une maison 4 façades artificialise le sol sur au moins 100 m2, une yourte moins, une roulotte montée sur bloc encore moins. … Voilà, vaste question.  Si vous désirez plus d’info sur cette question de l’étalement urbain et du rapport qu’il pourrait entretenir avec les Tiny house, je me tiens à votre disposition…

Supprimer ou rénover ou détruire les maisons inoccupées, comme les friches industrielles à l’abandon, me paraît plus important encore pour lutter contre l’étalement urbain.

Une dernière chose : remplacer les maisons existentes traditionnelles, en brique lourde et béton par des habitations légères me paraît être une piste réaliste aussi… (mais les adeptes de la croissance ne sont pas réalistes… Ce sont des bisounours qui pensent vivre dans un monde sans limites);-)

Une prime pour celui qui démonte sa maison en brique pour la remplacer par  une « habitation légère » ! (La Tiny house n’est qu’une forme de « l’habitation légère ».)

Bien à vous 😉

 

PS : Peut-être que d’autres réponses viendront compléter mon point de vue 😉